accueil contact
historique foire aux questions
mon parcours partenaires
témoignages Validation des Acquis de l'Expérience
publications
annuaire des réflexologues
logiciel RéflexoPRO
certificat et législation
formation de base
informations légales
formation perfectionnement
recommander ce site à un ami
comité de recherche accès membres
Historique
Histoire ancienne
En Egypte
La réflexologie plantaire est une méthode de médecine naturelle employée depuis plusieurs millénaires. L'une des traces les plus anciennes nous vient d'Egypte : Ed et Ellen Case, de Los Angeles, ont les premiers, en 1979, découvert sur le tombeau d'Ankhmahor, un indice concret de la pratique de réflexologie.

D'après l'Institut de papyrus au Caire, les hiéroglyphes de cette fresque signifient : "Ne me fais pas mal", le praticien répondant : "Je ferai en sorte que tu me remercies".

Ci-dessous, fresque du tombeau d'ankhmahor, 2330 av. J.C.
découverte à Saqqarah dans la sépulture du médecin Ankmahor

Reflexologie plantaire ReflexoPRO
En Chine
D'après Rwo Shur, une forme de réflexologie a pris naissance il y a 4000 ans, sous l'Empereur Hwang, dans le cadre de la pratique de l'acupuncture et de la moxibustion. Maître Yo-Mo Kuan confirme ces faits et précise que ce diagnostic du pied s'intitulait "Kwang Tsu Fa", dérivé de "Zu Hsin Tao".
Il paraît que le fameux livre de médecine chinoise, le "Nei Ching", attribué à Huang Ti (ou l'Empereur Jaune), que l'on situe entre 1000 à 400 ans avant notre ère, contient également des passages sur la réflexologie.
Bouddha Pied

En Asie
Le bouddhisme, originaire du nord-est de l'Inde, se répand vers 500 ans après J.C. en Chine, au Japon, en Corée, au Vietnam et au Tibet. L'empreinte du pied de Bouddha est gravée dans une roche à Kusinara ainsi q
u'au monastère de Teintai.
En Inde, la plus grande bénédiction est de toucher les pieds d'un maïtre, et non ses mains ou son visage ! Les "padukas" (sandales) ont une importance capitale dans la vénération des dieux, car ils contiennent l'empreinte de leurs pieds.
On dirait que les pieds concrétisent le savoir ou la grandeur d'une personne ou d'un dieu, ce qui peut nous laisser, nous occidentaux, un peu perplexe... Mais c'est bien ce que représentent les multiples gravures des pieds de Bouddha ainsi que les teintures des pieds de Vishnu.

En Occident
En Amérique du Nord, les Indiens des tribus Cherokee témoignent de leur pratique de la réflexologie plantaire. Christine Issel (auteur du livre Reflexology : Art, Science and History) est allée les visiter. Jenny Wallace, de la

"Blue Bridge Mountain" lui a affirmé : "Nos pieds marchent sur la terre et grâce à cela, notre esprit est relié à l'univers." Traditionnellement, la plupart des tribus d'indiens d'Amérique du Nord soignent par un travail de pression sur les pieds.

Histoire moderne
En Europe
Dans le n° 3 du journal "Le Point Réflexe", Elodie Magnus retrace en détail l'évolution de la réflexologie à partir de la fin du XIXe et du début du XXe siècle.
Durant cette période, plusieurs chercheurs médecins se sont concentrés sur le fait qu'une stimulation d'une partie du corps agissait sur une partie éloignée.
Le Point Réflexe
En Angleterre, les neurologues Sir Henry Head et Sir Mackensie ont proposé une théorie nommée "les zones de Head", dans laquelle ils démontrent la relation entre des segments de peau et différents organes internes. Ils ont élaboré une cartographie qui est encore utilisée aujourd'hui. A la même époque, en Allemagne, le Dr Alfons Cornelius développe une méthode où il masse des points douloureux du corps pour obtenir un soulagement dans d'autre parties du corps. Un autre médecin allemand, le Dr Barczewski, introduit une technique semblable sous le nom de "massage réflexe", terme dorénavant utilisé pour décrire les méthodes qui agissent à distance.

Aux Etats-Unis

Zones Fitzgerald
Aux USA, le Dr Fitzgerald développe des "points de pression". Il découvre par hasard cette méthode en appuyant sur la puqueuse du nez avec une sonde enrobée de coton, ce qui a pour effet d'anesthésier d'autres parties du corps. L'avancement de ses recherches l'amène à publier "La
Dr Fidzgerald WilliamDr Fidzgerald W.
Thérapie des zones" en 1916 et "La thérapie deszones ou atténuer la douleur chez soi" en 1917. La "thérapie des zones" du Dr Fitzgerald divise le corps en dix lignes longidudinales imaginaires, cinq de chaque côté, qui s'étendent du sommet du crâne à l'extrémité des orteils.
Des maux de tête, des lumbagos, de l'asthme, des douleurs dentaires, etc. sont traités par cette méthode, qui est ensuite reprise par les docteurs George Starr White et Joe Shelby Riley. Ce dernier établit des diagrammes détaillés de la localisation des points réflexes des pieds et des mains. Il écrivit plusieurs livres à ce sujet dont le premier parut en 1919.
Dr Joseph RileyDr Joseph Riley
La réflexologie plantaire telle que nous la connaissons aujourd'hui a été principalement développée par une kinésithérapeute américaine : Eunice Ingham.
Engagée en 1926 par le Dr Joe Riley dans son cabinet à St Petersburg, elle participa à ses recherches pendant des années.
Elle travailla sur des milliers de pieds, vérifiant l'emplacement des points douloureux et les symptômes, et mit au point une cartographie des zones réflexes plantaire. Eunice Ingham est aujourd'hui considérée comme la mère de la réflexologie plantaire.
Eunice InghamEunice Ingham
Son neveu, Dwight Byers l'a secondée dans ses enseignements à partir de 1950. En 1973, il devint directeur de l'Institut International de Réflexologie (IIR) et se consacra à la pratique et à l'enseignement de la réflexologie.

Cette pratique existante en Asie dans des temps plus anciens était donc passée dans l'ombre,
et c'est le contact avec l'Occident qui réveilla la réflexologie de son sommeil en Chine.

Page réalisée d'après des extraits du
Manuel Approfondi de Réflexologie Plantaire de Mireille Meunier © Guy Trédaniel Editeur

site réalisé par DL'1 - Michel Dhélin © tous droits réservés - www.dl1.fr